Quel risque pour un second cancer HPV après une première localisation

Il s’agit d’une actualisation d’une métanalyse publiée par l’équipe d’essais cliniques et de méthodologie de Londres dirigée par Duncan gilbert.

Celle-ci vise à rechercher la probabilité (SIR standard incidence ratio) d’avoir un second cancer HPV dépendant après une première localisation.

Les résultats sont inquiétants, ils montrent que :

  • Après un cancer invasif du col le risque de second cancer toutes localisations confondues (vaginales, vulvaires, anal ou ORL) est augmenté à SIR=1.61 bien que non significatif…(0.39 - 6.65)
  • Après un cancer anal le risque de second cancer est très augmenté à 30.81 (23.50 - 40.39)
  • De même après un cancer ORL les risques semblent énormes à 22.45 (12.70, 39.68)
  • Après un cancer vulvo vaginal le risque est très élevé à 9.08 (5.46, 15.12)

Le Risque spécifique de cancer invasif de l’anus est de SIR=3.82 (2.35 - 6.20) après un cancer du col, il est de 4.47 (2.66 - 7.51) après une simple CIN, de 13.69 (8.56 - 21.89) après un cancer vulvo vaginal et de 2.70 (1.17, 6.23) après un cancer ORL.

A l’inverse le risque de cancer ORL est également augmenté après un cancer du col SIR=1.72 (1.36-2.19), il reste significativement élevé après une simple CIN SIR=2.01 (1.41 -2.88), de 4.65 (2.36, 9.16) après un cancer vulvo vaginal, de 4.87 (1.96, 12.08) après un cancer anal et chez l’homme, il est toujours significativement plus élevé après un caner du pénis SIR=3.88 (2.21, 6.81).

Ces résultats montrent l’importance croissante des Cancers HPV dépendants et de leurs différentes localisations potentielles. Celles-ci nous imposent désormais d’envisager une information des patientes et si possible un éventuel dépistage des autres localisations lorsqu’il est réalisable (ce qui semble difficile actuellement dans la sphère ORL…). Cette situation nous impose aussi et surtout d’insister sur la Vaccination HPV seule à même de nous préserver de toutes ces localisations potentielles (souvent associées à la présence de l’HPV 16) véritable prévention primaire des cancers HPV dépendants.

 

Br J Cancer. 2019 Jan;120(2):256-268. doi: 10.1038/s41416-018-0273-9. Epub 2018 Nov 28.

Increased risk of second cancers at sites associated with HPV after a prior HPV-associated malignancy, a systematic review and meta-analysis.

Gilbert DC1,2, Wakeham K3, Langley RE4, Vale CL4

 
Les articles sont édités sous la seule responsabilité de leurs auteurs.
Les informations fournies sur www.gyneco-online.com sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.