Les Nouvelles Journées d’Échographie Fœtale (NJEF)

Georges HADDADGeorges HADDAD

Pour la sixième année consécutive, les Nouvelles Journées d’Echographie Foetale (NJEF) auront lieu à Paris, au PULLMAN MONTPARNASSE du 25 au 28 mai 2017.

Ces journées sont désormais le rendez-vous annuel des passionnées de l’échographie fœtale, c’est LE congrès Francophone de référence dans ce domaine. 

La première journée est réservée aux plus de 100 (!) ateliers pratiques avec patientes ou sur simulateur, voire les 2 couplés. 

Les constructeurs nous permettront de voir les dernières innovations techniques, aussi bien grâce à ces ateliers que par le biais de plusieurs « livescan »

Le vendredi matin sera réservé aux nombreux ateliers interactifs : La pathologie maternelle et le fœtus, les EPP, les Conduites à Tenir, les quizz cerveau et cœur et toutes les « Questions et  Réponses » sur l’échographie du premier trimestre.

Au fil des congrès, la session Gestion de Risque est devenu incontournable. Cette année nous parlerons de la maitrise des risques du métier avec des professionnels de la santé mais aussi du droit.

L’ouverture du congrès le vendredi après-midi sera marquée, comme chaque année, par un invité étranger prestigieux : Gustavo MALINGER, qui nous parlera des images liquidiennes cérébrales et trouvera un alter ego en Laurent GUIBAUD qui nous expliquera la gestion des microcéphalies.

Laurent SALOMON, nous fera un résumé des congrès internationaux.

La parole sera ensuite aux Collégiens avec la présentation des cas cliniques du CFEF, illustration du travail de terrain et véritable socle pédagogique de ces Nouvelles Journées d’Echographie Fœtale.

Le samedi matin, nous continuerons avec la session commune CFEF-CNGOF, Chiara LANDOLFO viendra notamment nous exposer les critères IOTA des masses ovariennes.

Trois cardiopédiatres de renom viendront ensuite nous montrer que parfois « Le cœur a l’air normal, mais …. »

Notre troisième invité étranger sera Baskaran THILAGANATHAN, rédacteur en chef de la revue ULTRASOUND à qui nous donnons carte blanche pour nous relater les articles et travaux qui ont marqué notre profession ces dernières années.

Suivront les nouveautés du premier trimestre et en particulier des possibles changements à envisager avec l’arrivée du test ADN libre circulant dans le dépistage de la trisomie 21 fœtale, véritable révolution dans notre pratique quotidienne.

Avant de passer à l’AG de notre collège nous ferons un tour sur les travaux actuels et futurs du CFEF.

La soirée de gala sera comme toujours à l’image de notre collège magique et pleine de surprise.

La plénière ne se désemplit pas le dimanche matin, et pour cause ; nous débuterons avec les cas cliniques, puis nous continuerons avec les nouvelles recommandations pour finir avec les nouveautés en échographie fœtale. !

Ce congrès est la seule manifestation d’échographie foetale qui soit organisé par une société savante, le Collège Français d’Echographie Fœtale (CFEF) qui est la plus importante dans ce domaine.

Crée par dix échographistes en 1995 suite à la publication du rapport RADIUS aux USA, le CFEF n’a cessé de grandir pour dépasser les 1200 membres à ce jour.

Au-delà de son congrès annuel, le CFEF vous accompagne pour vos EPP, vos FMC, vos DPC… Nous avons mis en place plusieurs moyens de communication, le site, les réseaux sociaux ….

Pour nos travaux, plusieurs communications internationales portent la signature du CFEF.

Nous avons développé des partenariats avec d’autres sociétés savantes à l’étranger, comme l’ISUOG (International Society of Ultrasound in Obstetrics and Gynaecology)

Enfin, notre séminaire scientifique de l’automne nous permet de nous retrouver pour faire le point de nos activités et  dresser un plan de travail pour les années à venir.   

Alors rejoignez-nous pour les NJEF et aussi pour le CFEF si ce n’est pas déjà fait.

Nous vous attendons nombreuses et nombreux : c’est votre congrès. 

Georges HADDAD
Président du CFEF 

Date de mise à jour : 15/03/2017

 
Les articles sont édités sous la seule responsabilité de leurs auteurs.
Les informations fournies sur www.gyneco-online.com sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.