Prévalence des HPV dans la sphère ORL devant une lésion de haut grade du col utérin

Jean-Luc MERGUIJean-Luc MERGUI

Il s'agit d'une courte étude sur la prévalence des infections ORL par les HPV chez des patientes présentant une lésion de haut grade du col

Ainsi 135 patientes âgées de 30 ans en moyenne présentant une lésion de Haut grade du col et HPV positives ont été testées par un écouvillonnage pharyngé, seules 6 d'entre elles (soit 4.4%) ont présenté un test HPV positif dont seuls 3 étaient identiques a ceux retrouvés au niveau de la filière génitale.

Cette association temporelle semble donc très faible et permet de rassurer les patientes sur la nécessité immédiate de tester la filière ORL, mais comme on a pu le constater dans l'article des auteurs néerlandais (Lésions de haut grade du col : quels risques à long terme sur les autres localisations de l'HPV ?), le risque relatif de voir se développer dans les 10 ans une pathologie oropharyngée reste tout de même élevé (RR=5.51) et pourra peut-être justifier dans l'avenir la mise en route d'une recommandation de dépistage? Peut-être également que l'avenir de ces infections qui sont protégées par la vaccination ne nécessiteront plus de dépistage si la couverture de la vaccination devient suffisante ! ce qui n'est pas encore le cas en France.....

J Low Genit Tract Dis. 2017 May 5. doi: 10.1097/LGT.0000000000000313. [Epub ahead of print]
Oral human papillomavirus in women with high-grade cervical intraepithelial neoplasia.

Woelber L1Breuer JMeyer TVettorazzi EPrieske KBohlmann IBusch CJTeudt IBrummer OMueller VSchmalfeldt BGrimm D.

Date de mise à jour : 15/06/2017

 
Les articles sont édités sous la seule responsabilité de leurs auteurs.
Les informations fournies sur www.gyneco-online.com sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation directe entre le patient (ou visiteur du site) et les professionnels de santé.